Eviter les ruptures de parcours, suivre une scolarité en milieu ordinaire ou au plus près... C’est tout le travail des services et établissements APF pour enfants et jeunes en situation de handicap.

Des solutions innovantes

À l’écoute depuis 80 ans des souhaits des personnes en situation de handicap, l’APF a toujours été à l’avant-garde pour y répondre. C’est ainsi qu’elle a imaginé dans les années 70 des établissements sans murs pour les enfants. L’idée ? Leur permettre de vivre dans leur famille quand ils n’avaient jusque-là que la possibilité de l’internat. Les professionnels des services d’éducation et de soins spécialisés à domicile sont les mêmes, mais ce sont désormais eux qui se déplacent.
 
Les Sessad (service d'éducation spécialisée et de soins à domicile) sont aujourd'hui au nombre de 66 et leurs professionnels se déplacent sur tous les lieux de vie des enfants de 0 à 20 qu’ils accompagnent : domicile, crèche, école... Avec comme objectif de soutenir la scolarisation et favoriser l’acquisition de l’autonomie.
 
header-esms.jpg
IEM
 
Les instituts d’éducation motrice (IEM), eux, accompagnent des enfants et adolescents qui présentent des restrictions importantes au niveau de leur autonomie. Ils assurent le suivi médical, l’éducation spécialisée mais aussi la formation générale. Ces dernières années, ils se sont réorganisés pour scolariser au maximum les enfants en école ordinaire, avec tout un éventail de solutions intermédiaires.
 
 L’APF gère et développe des sections d’éducation motrice (SEM) ainsi que des unités d’enseignement, qui permettent aux enfants accompagnés de bénéficier d’une scolarité en milieu ordinaire avec des outils pédagogiques adaptés.

Nos services et établissements

L'APF dispose de plusieurs types de services et établissements médico-sociaux pour accompagner les enfants et jeunes en situation de handicap, quel que soit leur besoin en soin.

Visuel pour À domicile
Visuel pour À domicile

À domicile

Ouvrir le bloc
Visuel pour À domicile

À domicile

L'association gère 66 Services d'Education Spécialisée et de Soins à Domicile. Leurs professionnels se déplacent sur tous les lieux de vie des enfants de 0 à 20 ans qu’ils accompagnent : domicile, crèche, école... Avec comme objectif de soutenir la scolarisation et favoriser l’acquisition de l’autonomie.

Nos services à domicile

>Fermer
Visuel pour En établissement
Visuel pour En établissement

En établissement

Ouvrir le bloc
Visuel pour En établissement

En établissement

Les instituts d’éducation motrice (IEM) accompagnent des enfants et adolescents qui présentent des restrictions importantes de leur autonomie. Ils assurent le suivi médical, l’éducation spécialisée mais aussi la formation générale. Ces dernières années, ils se sont réorganisés pour scolariser au maximum les enfants en école ordinaire, avec tout un éventail de solutions intermédiaires.

Nos établissements médico-sociaux

>Fermer
Visuel pour Scolarité inclusive
Visuel pour Scolarité inclusive

Scolarité inclusive

Ouvrir le bloc
Visuel pour Scolarité inclusive

Scolarité inclusive

 L’APF gère et développe des sections d’éducation motrice (SEM) ainsi que des unités d’enseignement, qui permettent aux enfants accompagnés de bénéficier d’une scolarité en milieu ordinaire avec des outils pédagogiques adaptés.
 
>Fermer

Zoom : IEM de Villeurbanne 

Des enfants non scolarisés en devenir d’élèves
 
En 2015, l’institut d’éducation motrice (IEM) APF de Villeurbanne a fait office de pionnier. Cet établissement qui accueille des enfants polyhandicapés de 12 à 20 ans n’ayant jamais été scolarisés, a créé une unité d’enseignement à travers une convention avec l’Education nationale. Les jeunes disposent désormais d’un enseignant à mi-temps ainsi que d'un éducateur pour des temps d'enseignements individuels et collectifs. 
Visuel pour Isabelle témoigne

Isabelle témoigne

À l’institut d’éducation motrice "La Buissonnière" que fréquente ma fille de 9 ans et demi, ils ont vraiment le souci de faire grandir les enfants, de les amener au maximum de leur potentiel pour leur laisser plus de choix par la suite.  Avec les enfants qui ne parlent pas, ils utilisent une multitude de dispositifs, de la langue des signes aux tablettes tactiles avec synthèse vocale. Et ils testent.

...

Isabelle Bernard, mère de deux filles polyhandicapées