L'APF et France Victimes unies pour une meilleure prise en charge des victimes en situation de handicap

10.01.2018
L’APF et France Victimes ont signé, le 21 décembre 2017, une convention de partenariat pour travailler ensemble à une meilleure prise en charge des victimes en situation de handicap.
Elisabeth Pelsez, Déléguée interministérielle à l’Aide aux Victimes, était présente lors de cet événement.
Cette convention se déclinera en 3 axes de collaboration :
 
  • Renforcer les liens au niveau local
Les deux organismes, disposant d’associations ou de structures réparties sur le territoire, s’engagent à mettre en oeuvre toute action ou projet utile au renforcement des liens entre leurs acteurs locaux, aux fins d’optimiser la prise en charge et le suivi des victimes.
 
  • Mettre en place des saisines réciproques pour améliorer la prise en charge globale des victimes
Afin de poursuivre leur objectif commun de prise en charge globale et efficiente des victimes en situation de handicap, l’APF et France Victimes souhaitent pouvoir se saisir réciproquement des situations.
 
  • Mettre en place des formations réciproques
L'APF et France Victimes, organismes de formation, souhaitent pouvoir bénéficier de l’expertise de l’autre et s’engagent à faciliter les accès réciproques aux formations dispensées par l’autre, à développer la création de modules de formations spécifiques, notamment en régions afin de toucher le plus grand nombre de bénéficiaires.
Accès aux droits / citoyenneté
Actus