Entreprises adaptées : report de la réforme du financement

06.12.2017

L’APF, l’UNAPEI et la Fédération APAJH, représentant près de 200 entreprises adaptées en France, se félicitent de la décision de la Ministre Muriel Pénicaud de revenir sur la réforme des entreprises adaptées dans le cadre du projet de loi de finances

Alors que les entreprises adaptées emploient 26 000 personnes en situation de handicap, les propositions initiales du projet de loi de finances les mettaient potentiellement en grave difficulté en prévoyant une augmentation du nombre d’aides au poste mais aussi une diminution de leurs financements à hauteur de 16 millions d'euros.

Le report de cette réforme du financement des entreprises adaptées fait suite à la mobilisation du secteur lors des dernières semaines et permet au travail adapté d’envisager plus sereinement 2018 avec l’ouverture d’une concertation sur les perspectives de ce dispositif essentiel pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

Cette concertation portera sur le devenir du modèle, notamment en termes de simplification et d’innovation pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

L’APF, L’UNAPEI et la Fédération APAJH s’engagent à participer activement à ces travaux au cours desquels elles porteront l’ambition d’apporter des réponses concrètes au chômage des personnes en situation de handicap.

L'APF rappelle que le taux de chômage des personnes en situation de handicap reste aujourd’hui deux fois supérieur à celui de la population générale et d’une durée supérieure de 200 jours.

Vie professionnelle