« La pauvreté des personnes en situation de handicap examinée à l’ONU »

17.07.2017

L’APF a participé au Forum politique de haut niveau sur le développement durable réuni à l’ONU, du 10 au 19 juillet, sur le thème de « l’Eradication de la pauvreté et la promotion de la prospérité dans un monde en mutation ». Un événement que vous pouvez revivre en suivant notre Journal de bord.

Pascale Ribes, vice-présidente de l'APF, a participé à ce Forum politique. Elle demande à la France de s'engager pour qu'aucune personne en situation de handicap ne vive sous le seuil de pauvreté. 

« Plus d’un milliard de personnes vivent aujourd’hui en situation de handicap, soit 15% de la population mondiale, selon l’Organisation Mondiale de la Santé et la Banque Mondiale. 80% d’entre elles sont pauvres, frappées par des discriminations multiples et intersectionnelles : faible taux d’emploi, faible niveau de participation à la vie sociale et politique, difficultés d’accès à l’éducation, à la santé, aux besoins vitaux (eau, nourriture) ou à la justice, insuffisance de la compensation du handicap et d’accessibilité aux biens et services. Les personnes en situation de handicap font face à une situation d’exclusion généralisée : tous ces maux les touchent brutalement, elles sont plus fortement et plus longtemps exposées à la pauvreté et à la précarité. 

 

Or il existe un levier qui doit permettre de mettre fin à cette situation inacceptable : l’Agenda 2030 pour le développement durable dont l’un des engagements vise la fin de la pauvreté partout dans le monde et inclut un principe fondamental : ne laisser personne de côté. Le Forum Politique de Haut Niveau sur le développement durable qui est réuni actuellement à l’ONU traite justement de l’ « Éradication de la pauvreté et de promotion de la prospérité dans un monde en mutation » et, pour la première fois, la pauvreté des personnes en situation de handicap y est prise en compte. C’est le résultat de l’engagement de 272 organisations non gouvernementales, dont l’APF, engagées pour l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde. 

 

Nous avons travaillé ensemble pendant plusieurs mois en coordination avec l’Alliance Internationale pour le Handicap (IDA – International Disability Alliance). Ces travaux éclairés des principes de la Convention Internationale relative aux droits des personnes en situation de handicap (CIDPH) ratifiée par la France en 2010 et de certains objectifs de développement durable inscrits à l’Agenda 2030 permettent de fixer plusieurs recommandations pour une véritable prise en compte du handicap dans les politiques nationales.

 

Cet engagement de l’APF au niveau international rejoint nos priorités nationales pour la lutte contre la pauvreté et l’exclusion des personnes en situation de handicap et de leur famille en France. L’enquête Ifop-APF réalisée en mars 2017 soulignait ainsi que pour 8 personnes en situation de handicap sur 10, les ressources de leur foyer leur permettaient difficilement de vivre, 30% estimant même s'en sortir très difficilement. 

 

Alors qu’une rénovation de notre modèle social est en cours, il est indispensable qu’enfin la situation inacceptable de millions de personnes frappées par la maladie ou le handicap et consécutivement réduites à vivre sous le seuil de pauvreté soit traitée. 

Nous demandons que la France s’engage pour un objectif de ʺZéro personne en situation de handicap sous le seuil de pauvretéʺ pour leur inclusion pleine et entière dans notre société. »

 
 
Pascale Ribes, vice-présidente de l’APF
 
Ressources
Actus