Pour une stratégie nationale de santé prenant en compte la santé orale des personnes en situation de handicap

11.10.2017

Alors que la stratégie nationale de santé 2017-2022 (SNS) a été présentée par la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, en septembre dernier, l’association Santé Orale et Soins Spécifiques (SOSS), dont l'APF fait partie, a élaboré sa contribution.

En effet, la santé orale des personnes en situation de handicap est globalement insatisfaisante. Cela est dû à de multiples causes et facteurs de risques : conséquences de pathologies ou de traitement médicamenteux au long cours, difficulté à réaliser seul des actes d’hygiène, comportements d’opposition à des actes d’hygiène intrusifs, attention détournée des accompagnants par d’autres problématiques liées au handicap, inadaptation des plateaux techniques…

Aussi, SOSS appelle à ce que la Stratégie Nationale de Santé inscrive comme une priorité l’amélioration effective de la santé orale des personnes en situation de handicap. La politique publique de santé doit être garante de l’équité en santé, ce qui implique l’égalité d’accès à la prévention et aux soins, l’égalité de l’offre de soins et l’égalité de la qualité des soins pour l’ensemble de la population.

Consulter la contribution de SOSS à la SNS 2017

Actus
Santé et bien-être