Améliorer la situation des aidants familiaux

visuel plaidoyer familleTout au long des événements de la vie, la solidarité familiale est essentielle. Elle revêt néanmoins un aspect particulier lorsque l’un des membres est en situation de perte d’autonomie.
Actuellement, dans de trop nombreuses situations, faire appel à un aidant familial et être aidant familial ne sont pas un choix en raison du manque de réponses. Ce n’est pas alors la solidarité publique mais la solidarité familiale qui permet à des personnes en situation de handicap, de dépendance ou de maladie d’accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne. Cette aide doit être reconnue et ouvrir des droits particuliers pour permettre et améliorer la qualité de vie des familles et la préservation des rôles familiaux respectifs (mère ou sœur… avant d’être aidante, fils ou conjoint avant d’être aidé…)

L’APF demande le développement des réponses (services de proximité, lieu de vie répondant aux attentes…) permettant un choix éclairé de devenir ou non aidant en accord avec la personne aidée et revendique de nouveaux droits pour les aidants familiaux :

  • Garantir un accès à des dispositifs de répit et/ou de soutien.
  • Améliorer la conciliation vie familiale/vie professionnelle en permettant au bénéficiaire du congé de proche aidant de bénéficier d’une allocation journalière au moins équivalente à l’allocation journalière de présence parentale.
  • Renforcer la prise en compte du rôle d’aidants familiaux par des droits sociaux (retraite…) et des aides financières appropriés.
Documents à télécharger
Le plaidoyer APF Aidants et Familles
Le visuel du plaidoyer Aidants/Familles
Propositions APF 2017-2022 - l'intégralité

Quels impacts ?

La survenue du handicap dans la famille a de multiples conséquences. Des solutions existent.

Visuel pour Être formé-e
Visuel pour Être formé-e

Être formé-e

Ouvrir le bloc
Visuel pour Être formé-e

Être formé-e

L’investissement des aidants familiaux auprès d’une personne en situation de handicap a un impact sur leurs vies personnelle, professionnelle et familiale ainsi que sur leur santé physique et psychique. Cela peut laisser démuni et demande souvent un accompagnement et un soutien adapté. C’est dans ce sens que l’APF met en place des actions de sensibilisation/formation à destination des aidants familiaux.

En savoir plus

>Fermer
Visuel pour Gérer l'impact professionnel
Visuel pour Gérer l'impact professionnel

Gérer l'impact professionnel

Ouvrir le bloc
Visuel pour Gérer l'impact professionnel

Gérer l'impact professionnel

Sur le plan professionnel, l’aidant familial est souvent contraint d’arrêter temporairement ou définitivement son activité, ce qui met un frein, voire un terme, au développement de son plan de carrière. Il s’ensuit une perte de revenu pouvant conduire à la précarisation. Des dispositifs existent pour éviter de tomber dans cet engrenage.

Découvrez le dossier Faire Face sur le sujet

>Fermer
Visuel pour Avoir besoin de répit
Visuel pour Avoir besoin de répit

Avoir besoin de répit

Ouvrir le bloc
Visuel pour Avoir besoin de répit

Avoir besoin de répit

L’aidant familial peut être sollicité 24h sur 24 par le proche en situation de handicap ou malade. Un rythme qui peut mettre à mal la santé même de l’aidant et sa vie de famille. Aussi, afin de préserver ses vies personnelle, familiale et/ou professionnelle, il peut avoir besoin de répit. Ceci afin d’avoir des temps de repos, de « souffler », de faire une pause dans son action d’aidant. L’APF accompagne ces situations.

En savoir plus

>Fermer
Visuel pour Échanger entre pairs
Visuel pour Échanger entre pairs

Échanger entre pairs

Ouvrir le bloc
Visuel pour Échanger entre pairs

Échanger entre pairs

La survenue du handicap chez un membre de la famille provoque un véritable bouleversement qui nécessite l’adaptation et le réaménagement familial, professionnel et relationnel, avec le risque de conduire à un véritable isolement de l’aidant familial. Pour ne pas tomber dans cet isolement, l’APF met notamment en place des groupes de paroles.

En savoir plus

>Fermer

Permettre la vie en famille

La famille constitue un espace privé privilégié dans lequel chaque membre doit pouvoir s’épanouir. Lorsqu’une ou plusieurs personnes est/sont en situation de handicap dans la famille, au-delà de la problématique des aidants familiaux, certains obstacles peuvent rendre difficile la vie quotidienne : se déplacer tous ensemble, trouver un logement adéquat pour tous, faire une activité en famille…

Quant à vouloir un enfant, lorsqu’on est en situation de handicap, c’est se heurter non seulement aux préjugés mais aussi au manque d’accompagnement adapté avant, pendant et après l’arrivée de l’enfant.

L’APF revendique :

  • Le droit à la vie en famille dans toutes ses dimensions (droit de fonder une famille, respect de la vie familiale par les intervenants professionnels extérieurs…).
  • La reconnaissance de l’handiparentalité et les droits et aides qui vont avec.
  • La prise en compte de la dimension familiale du handicap dans tous les aspects de la vie (droit de voyager dans le même wagon que ses enfants et/ou frères et sœurs…).


Pour aller plus loin, découvrez :

L’instance famille à l’APF

Le blog des parents d'enfants en situation de handicap Interparents

Le blog des parents handis

2017 - 2022 : Changeons de cap !

Depuis mars 2017
Carte près de chez vous

L'APF près de chez vous

Partout en France, l’Association des Paralysés de France propose un accompagnement individualisé de qualité aux personnes en situation de handicap