Loïc témoigne

Le rôle de la commission nationale politique de la jeunesse est de faire remonter les revendications des jeunes auprès du conseil d'administration de l'association et d’installer une dynamique jeunesse au sein de notre association. 

Nous sommes 11 jeunes en situation de handicap, âgés de moins de 30 ans, représentants chacun une région. Certains d’entre nous sont issus des groupes de jeunes locaux des délégations APF et d’autres de structures médico-sociales de notre association. 
 
Au sein de la commission, nous travaillons sur des sujets tels que l’accès à l’emploi, aux loisirs, sur la compensation du handicap et l’accessibilité avec un zoom sur des lieux qui plaisent aux jeunes tels que les boîtes de nuit, etc. Nous travaillons également sur des sujets de fond autour de la place des jeunes dans la gouvernance, en interassociatif avec la Croix-Rouge, le Secours populaire et Familles Rurales.
 
En 2012, nous avons rencontré Martin Hirsch pour échanger autour du service civique, et voir comment permettre plus facilement à des jeunes en situation de handicap d’y accéder comme n’importe quel jeune. Nous avons contribué à ce que le service civique soit ouvert jusqu’à 30 ans et que l’indemnisation soit cumulable avec l’AAH.